Cameroun : Cabral Libii est contre l’organisation des élections régionales, avant les municipales et les législatives

82

Le Coordonnateur du Mouvement 11 millions de citoyen l’a fait savoir dans une publication sur sa page Facebook officielle ce vendredi 18 janvier 2019.

Le Président de la République en président le conseil des ministres ce mercredi 16 janvier 2019, a prescrit au gouvernement «la préparation des prochaines élections législatives, municipales et régionales», comme l’a rapporté LeBledParle.com dans un précédent papier.

La classe politique commence déjà à réagir sur cette actualité. C’est le cas du Mouvement 11 millions de citoyen à travers son leader Cabral Libii, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle de 2018. Il réfute systématiquement l’idée de l’organisation des premières élections régionales avant le scrutin des législatives et municipales d’octobre 2019. Le plus jeune candidat à la dernière élection présidentielle justifie sa position en évoquant le code électoral et le statut politique de l’actuel collège électoral. « L’organisation de l’élection des Conseillers régionaux avant les législatives et les municipales, avec les incomplétudes du Code électoral et la situation politique du collège électoral actuel, ne se justifie pas! », a écrit Cabral Libii ce jour.

En filigrane, l’homme politique laisse entendre que le code électoral actuel ne permet pas la bonne tenue de ce scrutin s’il n’est pas révisé, puisqu’il continue de faire l’objet de vives contestations par l’opposition. Bien plus, Cabral Libii laisse également entendre que le collège électoral actuel qui doit élire les conseillers régionaux est illégitime parce qu’il bénéficie d’une prorogation de mandat, après le report des élections municipales et législatives de 2018 en 2019. Autrement dit, il faut que les élections municipales et législatives aient lieu d’abord et qu’ensuite, les conseillers municipaux issus de cet élection élisent à leur tour les conseillers régionaux.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here