Société

Cameroun : Cabral Libii demande à ses militants et sympatisant de tourner la page au sujet de a CRTV

Le président national du PCRN a fait une publication sur Facebook le 14 juillet 2020 pour demander à ses militants de déposer les armes dans « guerre » qui les oppose à la CRTV au sujet de l’annulation de son invitation à scène de presse du dimanche 12 juillet.

Cabral Libii – Mtg Lebledparle

Dans un communiqué publié le lundi 13 juillet 2020, la CRTV répond à Cabral Libii au sujet de l’annulation de son invitation.

En sommes ils disent qu’ils l’on décommandé à la dernière minute après s’être rendu compte qu’il fallait juste une personne pour débattre de la question, en raison des aménagements opérés dans les programmes de la CRTV à cause du Covid-19.

Sur les réseaux sociaux, le président du PCRN reçoit cette explication de la CRTV avec humour. « Comment ne pas en rire? », écrit-il.

Quand Cabral Libii a publié l’information de l’annulation de son invitation, il y a eu une levée de bouclier de la part des militants et sympathisant du PCRN. Le leader du PCRN appelle donc à un cessez le feu. « Chers camarades et sympathisants, après l’impair médiatique de dimanche, il y a eu un défoulement légitime de colère. Mais, à l’avenir, restons placides. La hauteur conquise nous interdit de sursauter à la moindre déconvenue et de nous agiter telle une meute, surtout pour…si peu…lorsqu’on a connu bien pire. Alors, page tournée. Retour au travail », écrit-il.

Chadrak Mota Kenacha sur Facebook fait des observations sur la forme et le fond de ce communiqué de la CRTV.

Observation sur la forme:

-dans l’avant dernier paragraphe, « le choix s’est porté sur le seul président… »

L’emploi de seul ici est ambigü, voire paradoxal, pour la simple raison « seul président » suppose qu’il n’y a pas eu choix véritablement tout étant décidé d’avance.

– dans le dernier paragraphe, « engament » ou engouement ou engagement? Pas le premier en tout cas.

– démocratique et plurielle, cumul adjectival à valeur de pléonasme, puisque la démocratie est essentiellement plurielle. Cette surcharge phrastique engendre une hérésie conceptuelle, la société démocratique non plurielle ou encore « démocratie monopartiste »!!!

Sur le fond: on peut dire que la motivation de la modification de votre programme, au-delà de vos humbles excuses à Cabral Libii révèle que dans votre vision de la société démocratique, l’explication vaut mieux que le débat… alors que dans la véritable culture démocratique, c’est du débat et de la confrontation que l’explication tire toute sa validité… dans le cas contraire c’est le rejet de l’esprit démocratique.

Si vous voulez être l’interface de la promotion de la culture démocratique, ce qui est aussi ce que l’on veut voir de vous, soyez plus rigoureux dans votre texte.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page