Actualités

Cameroun : A Kumba, l’émotion au lendemain de l’assassinat de sept écoliers

Une marche mortuaire en l’honneur des écoliers de Kumba, sous haute protection. Samedi matin, l’horreur frappait un collège de la ville du Cameroun anglophone dans le Sud-Ouest du pays. Suite à l’attaque de terroristes non-identifiés, un premier bilan qui faisait alors état de six morts, vient encore s’alourdir.

« A la place de 6, nous avons désormais 7 corps dans la morgue. Pourquoi? Pourquoi? Jusqu’à quand? » s’exclame très ému Chamberlin Ntou’ou Ndong, le préfet du département de la Mémé.

Après le recueillement, c’est l’indignation qui anime les habitants de la ville.

« Nous devons arrêter tout cela, c’est notre futur, nous avons besoin de leur éducation. Ce sont nos futurs chefs, alors la violence doit s’arrêter » demande un habitant venu rendre hommage aux écoliers assassinés.

« Nous sommes fatigués! Les enfants ne devraient pas être sacrifiés! Leur éducation ne devrait pas être sacrifiée!« , s’exclame une habitante de la ville.

Le massacre des écoliers camerounais a ému et réuni partout dans le pays. Les dignitaires religieux se sont réunis pour condamner ensemble un énième acte de violence dans la région en proie à l’insécurité depuis 2017, qui vient encore alourdir le lourd bilan du conflit au Cameroun anglophone.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page