Actualités

Cameroun : 13 morts dans un attentat de Boko Haram

Au Cameroun, un attentat de Boko Haram a fait 13 morts dans le nord du pays. Ce vendredi, une kamikaze a fait exploser une bombe lors de l’attaque en pleine nuit du village de Mozogo. Le bilan provisoire est de 13 personnes tuées, dont deux enfants de quatre et cinq ans, ainsi que six adolescents.

L’extrême nord du Cameroun, tout près de la frontière nigériane, est régulièrement le théâtre d’attaques de Boko Haram, originaire du nord-est du Nigeria. Des assaillants ont attaqué en plein milieu de la nuit le village de Mozogo, en brandissant des machettes et aux cris de « Allah Akbar » , ont raconté le chef traditionnel Chetima Abba.

Une femme parmi les assaillants a profité de la confusion pour déclencher les explosifs qu’elle portait sur elle au milieu de la foule des habitants fuyant pour se réfugier dans la forêt voisine, selon les mêmes sources, Selon des sources policières, un assaillant a été neutralisé par des hommes du comité de vigilance.

« Ils sont infiltrés dans les populations, Boko Haram fait de plus en plus de dégâts ici« , déplore Chetima Abba. « Mais on dirait qu’ils n’ont plus les moyens d’attaquer en bande, armés de fusils », poursuit-il en évoquant les machettes utilisées dans l’attaque. « Ils utilisent de plus en plus des bombes artisanales qu’ils fabriquent« .

Cet attentat imputé à Boko Haram est le deuxième en moins d’une semaine après celui de Kaliari, ce lundi. Ces dernières années, les attaques meurtrières se multiplient contre les civils et les forces de sécurité dans le nord du Cameroun, comme au Nigeria, au Niger et au Tchad.

Selon l’ONU, depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009, trois millions de personnes ont dû fuir leurs domiciles et plus de 36 000 ont perdu la vie.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page