Cabral Libii appelle le Minat à légaliser son parti politique avant la convocation du corps électoral

119

De passage dans la chaine de radio privé RIS FM, Cabral Libii a appelé le ministre de l’administration à légaliser l’acte de création de son parti avant les élections régionales.

Cabral Libii avait annoncé il y a peu, la transformation du mouvement 11 Millions de Citoyens en une formation politique dénommée Les Citoyens. Le dossier y relatif a été déposé auprès des services du gouverneur du centre, puis passé au ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji pour validation.

Après presque un mois sans issue favorable, Cabral Libii semble inquiète. Surtout que, les élections régionales peuvent être organisées à tout moment. Pense-t-il. 

Invité de Sismondi Barlev Bitjocka sur la radio Ris FM.  L’ancien candidat à la présidentielle du 7 octobre, est revenu sur ce dossier. Selon lui, « Les raisons pour lesquelles un dossier peut être rejeté sont connues. Nous avons scruté les motifs de rejet. Et nous nous sommes arrangés pour qu’aucun de ces motifs de rejet ne soit invoqué pour justifier le rejet de notre dossier ».

 L’ancien directeur de Radio Campus poursuit en appelant Paul Atanga Nji à signer au plus vite le dossier de création de son parti : « je suis très optimiste. Je lance encore un message au Minat, pour lui dire de donner la chance à ces compatriotes qui veulent se lancer dans cette élection. Il est garant de la démocratie, qu’il permette à cette démocratie de s’exprimer, dans cette nouvelle énergie que notre dynamique incarne. Qu’il nous signe ce document au plus vite ». Atil déclaré, avant de conclure que « s’il ne le signe au plus vite, nous aurons la légalité 90 jours plus tard, mais si jamais le corps électoral est convoqué avant, nous serons obligés de procéder avec un autre parti politique comme on l’a fait avec Univers… rassurez-vous il y’a le plan B, le plan C, j’ai même envie de dire le plan Z »

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here