Actualités

Beny Steinmetz a été condamné pour corruption sur les droits miniers en Guinée

Le magnat du diamant franco-israélien Beny Steinmetz avait rendez-vous vendredi devant un tribunal genevois pour une affaire de corruption liée aux droits miniers en Guinée. L’homme d’affaires de 64 ans a été condamné à cinq ans de prison et 56 millions de dollars d’amende.

« Le ministère public est satisfait du verdict rendu par le tribunal aujourd’hui qui a reconnu coupables les trois accusés de corruption d’agents publics étrangers et prononcé des peines de respectivement 5 ans, trois ans et demi et deux ans avec sursis et des créances compensatrices à hauteur de 50 millions, 5 millions et 50.000 francs suisses », s’est félicité Yves Bertossa, Procureur général de Genève.

Ses avocats font appel

Ce verdict, faisant suite à une enquête internationale qui aura duré plus de 7 ans, n’était pas celui attendu par les avocats de Beny Steinmetz qui ont annoncé leur décision de faire appel du jugement.

« Nous allons faire appel dès demain et puis probablement qu’au bout du chemin, nous obtiendrons une décision qui sera juste et pas une décision qui sera simplement opportune », a déclaré à la sortie du tribunal, l’avocat Marc Bonnant.

Beny Steinmetz était jugé pour avoir mis en place un système de pots-de-vin permettant à son entreprise, Beny Steinmetz Group Resources (BSGR), d’obtenir des permis dans une zone dont on estime qu’elle contient les plus grands gisements de minerai de fer non exploités au monde.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page