Actualités

Baisse des dons de sang en Ouganda

En Ouganda, les stocks de sang ont fortement diminué depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Les collectes se font de plus en plus rares en raison des fermeture d’écoles, et les conséquences sont parfois mortelles. La Banque de Sang de Mengo n’a collecté que 56 850 unités au lieu des 75 000 requises entre avril et juillet.

Des tentes sont désormais installées sur des places publiques, pour sensibiliser sur les problèmes de pénurie.

« Sur les 24 équipes qui collectent du sang dans le pays, chacune est censée collecter au moins 50 unités. Mais en ce moment, nous n’en collectons que 20, ce qui n’est clairement pas assez. Au final, vous verrez que cela affectera également le besoin en sang dans les hôpitaux », déclare Franco Ariho, un recruteur de donneurs.

80 000 donneurs enregistrés

Cet hôpital de Kampala est une source vitale de soins pour de nombreuses personnes à faible revenus. Depuis sa construction, il fonctionne à sa capacité maximale, traitant notamment des femmes enceintes, des enfants et des cas d’urgence. La pénurie de sang aura entraîné plusieurs décès.

« Nous avons eu des mères qui sont venues trop tard et qui sont mortes par manque de sang. Nous en avons perdu quatre sur un mois. Une partie de leurs complications était le manque de sang, mais les autres étaient dues à de l’hypertension pendant la grossesse. Quand elles sont venues, nous n’avons pas pu leur sauver la vie », se lamente le Dr Emmanuel Batiibwe,

Les 80 000 donneurs enregistrés dans le pays ne peuvent donner que trois fois par an. Les hôpitaux publics exhortent les agences a trouver de nouveaux moyens pour sauver des vies.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page