Sport

Bagarre sur le banc des Lions: voici la violente insulte que Yannick Ndjeng a balancé au coach

Mécontent suite à son remplacement en début de deuxième mi-temps, Yannick Ndjeng va sortir du côté opposé sans faire l’accolade habituelle à son remplaçant. Une fois au niveau du banc de touche, le dossard numéro 15 des lions A’ va avoir une violente altercation avec l’entraîneur Adjoint David Pagou.

«Vous n’êtes qu’une bande de nullards. Allez vous faire foutre. BANDE DE ***» a lancé le joueur en direction du banc de touche. Cette violente insulte a provoqué la colère du coach adjoint Davis Pagou qui a failli en venir aux mains avec le joueur. Grâce à l’intervention de certains de ses coéquipiers, le pire va être évité.

«On attendait beaucoup de lui, il a fait un bon match contre la RDC. Donc, on attendait le même match. C’est normal qu’après un remplacement qu’il soit déçu, mais c’est un match de football, ils sont 33, il y en a 11 qui doivent jouer il y a 12 remplaçants sur le banc de touche. Tout le monde veut entrer. Donc, c’est une attitude qu’il faut condamner avec la dernière énergie», a déclaré à la presse David Pagou en fin de partie.

Le match

Les Lions Indomptables n’ont pas existé mercredi soir en demi-finale face aux Lions de l’Atlas du Maroc.
Le Cameroun ne disputera pas la finale de son CHAN. La faute aux Lions de l’Atlas du Maroc, vainqueurs en demi-finale mercredi soir (4-0).

Crispés, les Lions Indomptables n’ont pas existé au cours de cette partie. Surtout que l’ouverture du score à la 22ème minute est venue à la suite d’une bourde du gardien Haschou Kerrido, qui a relâché une balle facile à arrêter, dans les pieds de Mohammed Ali Bemammer. Le défenseur marocain n’a ensuite eu aucune difficulté à marquer dans le but vide.

A peine quatre minutes plus tard, les marocains doublaient la mise par l’entremise de Soufiane Rahimi, à la conclusion d’un joli mouvement collectif. Il marquait ainsi son 4è but de la compétition, devenant ainsi la meilleur gâchette. Rahimi inscrira même un doublé en seconde période, profitant d’une mauvaise relance du défenseur Aurélien Etame. Désormais cinq buts pour le meilleur buteur du tournoi. Et le Maroc scellera sa victoire à la 82ème minute grâce à une nouvelle réalisation de Mohammed Ali Bemammer.

En 90 minutes, les Lions ont encaissé plus de buts que durant toute la compétition. Logiquement, l’équipe du Cameroun est éliminée. Elle devra se contenter du match de classement le samedi 6 février 2021 au stade de Japoma face à la Guinée, battue dans l’autre demi-finale par le Mali (0-0, 5-4 après tirs aux buts).

Maliens et Marocains eux, vont s’affronter dimanche 7 février au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé pour une finale inédite.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page