Société

Ayuk Tabe s’exprime pour la première fois sur les tueries de Kumba

Le président autoproclamé de l’État imaginaire d’Ambazonie s’est indigné contre l’attaque perpétré ce 24 octobre 2020 par des hommes armés dans une école. Dans sa réaction, il s’indigne et appelle à la recherche d’une solution. 

Ayuk Tabe (c) Droits réservés

Dans une un message partagé dans les réseaux sociaux, Julius Sisiku Ayu Tabe écrit : « J’ai vu des vidéos troublantes de l’attaque barbare contre une école à Kumba. Ces criminels qui ont assassiné nos enfants (…) et non le vrai gouvernement intérimaire de notre révolution ».

Rappelons que depuis l’arrestation de Julius Sisiku Ayu Tabe en 2018, c’est Samuel Ikome Sako, un pasteur âgé de plus 64 ans, qui aurait été choisi pour conduire la lutte pour l’indépendance du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Seulement, les rapports entre les deux hommes se sont fragilisés. Ce qui avait poussé « l’homme de dieu » à se retirer du consortium de Julius Sisiku Ayu Tabe pour créer le sien. Cette situation rend davantage complexe la situation sur le terrain. Désormais les deux groupes se rejettent la responsabilité après des actes criminels commis sur des populations.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page