Politique

Audience au Palais de l’Unité : Paul Biya et Rowan James Laxton discutent de 4 sujets majeurs

Reçu par le président Paul Biya au Palais de l’Unité à Yaoundé ce jeudi 23 juillet 2020, Rowan James Laxton, Haut-Commissaire de Grande Bretagne au Cameroun a dévoilé à la presse le contenu des discussions.

Paul Biya & Rowan James Laxton  (c) Droits réservés

Au sortir du Palais présidentiel pour l’audience qui a duré environ une heure avec le chef de l’Etat Paul Biya, Rowan James Laxton s’est confié à a presse.

Des propos recueillis au microphone de la CRTV, l’on retient que les questions bilatérales et multilatérales ont meublé les échanges entre les officiels des deux pays.

La crise sanitaire

L’envoyé de Boris Johnson a dans un premier temps, salué les efforts fournis par le gouvernement camerounais dans le cadre de la lutte contre le coronavirus ainsi que son soutien à l’extérieur : « Je viens d’avoir une discussion très productive avec Son excellence le Chef de l’Etat. Nous avons fait un grand éventail de sujets. Tout d’abord la situation sanitaire dans ce pays comme partout ailleurs dans le monde entier, a été bouleversé par le coronavirus. J’ai transmis les remerciements de mon premier ministre Boris Johnson au président pour son soutien à la Conférence sur les vaccins mondiaux et pour la généreuse contribution du Cameroun », a reconnu le Haut-commissaire.

La crise sécuritaire

Sur le plan sécuritaire, la crise imposée par Boko Hakam depuis six ans et celle des séparatistes depuis quatre ans a été au centre des débats entre les deux hommes : « Nous avons parlé de la situation sécuritaire, notamment dans l’Extrême-Nord ; Boko Haram et l’Etat islamique sont toujours actifs. Et dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, j’ai salué les mesures prises par le gouvernement. J’ai également exhorté chacun à aller plus loin pour rétablir une paix et une prospérité durables », a-t-il déclaré à la CRTV.

Le volet économique

 La santé des entreprises britanniques en terre camerounaise a aussi constitué un axe majeur des échanges : « Nous avons parlé de l’économie et de la manière dont les entreprises britanniques peuvent aider à réaliser la vision du président pour 2035 »

Les changements climatiques

Tous deux pays membres du Commonwealth, les deux officiels ne pouvaient ne pas embrayer sur les questions multilatérales : « Nous avons également discuté d’un grand nombre de défis mondiaux dans lesquels le Royaume Uni et le Cameroun travaillent ensemble. Par exemple du le Commonwealth et sur le changent climatique », a déclaré James Laxton.


                                                                 

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page