Athlétisme : Hamad Kalkaba réélu à la tête de la CAA pour 4 ans

148

Candidat à sa propre succession, le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum a été réélu président de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) à l’issue du 28è congrès de cette instance, tenu lundi à Abidjan.

Le colonel Hamad Kalkaba a récolté 44 voix contre 7 pour son adversaire, le Tunisien Khaled Ahmed au terme du vote qui s’est déroulé dans un excellent esprit.

Les assises de la CAA terminées, place aux Championnats d’Afrique U18-20 qui s’ouvriront, mardi, au stade Houphouët-Boigny à partir de 14h (heures locales et GMT).

Au lendemain de l’élection à la tête de l’instance olympique africaine, le colonel Ahmad KALKABA MAlboum avait été suspendu de toute activité au sein de l’Acnoa. L’institution reprochait au Camerounais d’avoir bénéficié du soutien de son gouvernement pour battre campagne, de corruption et d’atteinte à l’éthique olympique. Ladite suspension avait permis à son rival de course, le Général ivoirien Lassana Palenfo, président du comité national olympique de côte d’ivoire de briguer un quatrième mandat. Le président du CNOSC avait alors saisi le tribunal arbitral du sport.

Le camerounais a été blanchi par le TAS. C’est par une note que le président par intérim de l’Acnoa a rendu public la décision du tribunal arbitral du sport réhabilitant le président du comité national olympique et sportif du Cameroun Ahmad KALKABA MAlboum. Mustapha Berraf a également annoncé l’annulation de l’élection de 2017 et l’organisation de nouvelles échéances. Par ailleurs, l’Acnoa est condamnée à verser environ 4 ?5 millions de FCFA à la victime pour compenser les dépenses pendant le procès.

Depuis Janvier 2019, Hamad Kalkaba Malboum est le président par intérim de la Fédération Sportive de la Solidarité Islamique. En tant que vice-président de ladite association, il  assure l’intérim, suite à la démission du désormais ex-président, Turki Bin Abdul Mohsen Al-Sheikh.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here