Actualités

Algérie : six ministres prennent la porte de sortie

En Algérie, le président Abdelmadjid Tebboune a procédé ce dimanche au remaniement de son gouvernement. Lors d’un discours à la Nation jeudi dernier, le chef de l’Etat avait annoncé la dissolution du Parlement et un remaniement ministériel dans les 48 heures.

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad, très critiqué, garde son poste alors que six ministres prennent la porte de sortie. Sont partants le ministre de l’Energie, Abdelamadjid Attar, chargé d’une rente pétrolière sur le déclin, et son collègue de l’Industrie, Ferhat Aït Ali, qui paie sa gestion du dossier de la relance de l’industrie automobile.

Les ministres des Ressources en eau, du Tourisme, de l’Environnement et des Travaux publics quittent également le gouvernement. Parmi les arrivants, avec le portefeuille du Tourisme, figure Mohamed Ali Boughazi, un ancien conseiller de l’ex-président déchu Abdelaziz Bouteflika, une nomination qui fait grincer des dents sur les réseaux sociaux.

Symbole de la lutte anticorruption, Belkacem Zeghmati garde son portefeuille à la Justice, tout comme Ammar Belhimer en tant que porte-parole du gouvernement. Avant de s’envoler pour Berlin début janvier, pour s’y faire soigner de « complications » post-Covid, Abdelmadjid Tebboune avait exprimé publiquement son insatisfaction devant l’action du gouvernement.

Aucune date n’a été fixée pour les élections législatives anticipées alors que la Constitution prévoit un délai maximal de six mois. Ce changement de personnel est intervenu à la veille du 2eme anniversaire du Hirak. Déclenché le 22 février 2019, ce mouvement populaire avait poussé le président Abdelaziz Bouteflika à la démission, après deux mois de contestation.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page