Actualités

Adama Bictogo à Jeannot Ahoussou : « Notre patience a atteint ses limites, le président du Sénat doit être Rhdp… », ce qu’il dit à Soro

Le ministre Bictogo est clair: « On ne peut être PDCI la nuit et RHDP le jour ».

Adama Bictogo invite le président du Sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio a clarifier définitivement sa positions vis-à-vis du parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp). Le président du Comité d’organisation du congrès de ce parti, en janvier dernier, a lancé ce message, sans ambages, depuis le Bafing, où il était ce samedi 27 avril 2019.

Représentant le premier ministre à la cérémonie d’hommage des populations du Bafing au président de la République dans la ville de Touba, le ministre Bictogo Adama a choisi l’occasion de ce meeting pour inviter le président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio à clarifier définitivement sa position vis-à-vis du parti unifié au pouvoir, le Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp). « Il y a quatre mois, nous avons parlé clarification et il y a eu clarification. Mais, il y en a encore qui continue de louvoyer. Je les attends dire, je suis fidèle à gauche et loyal à droite. La politique se nourrit de courage et d’autres valeurs. On ne peut être PDCI la nuit et RHDP le jour. Allez-y leur dire que notre patience a atteint ses limites. Nous remercions le président de la République, Alassane OUATTARA, qui a choisi de faire en sorte que nous soyons tous ensemble. Mais, nos populations, pour qui nous nous sommes engagés, n’acceptent plus la ruse de certains. Notre patience a atteint ses limites. Nous disons ici depuis le Bafing que conformément au règlement du Sénat que le président de cette institution doit refléter la majorité politique. Le président du Sénat doit être RHDP et c’est tout», a lancé, sous les applaudissements des populations, l’auteur de la boutade « celui qui n’est pas Rhdp libère le tabouret ».

Continuant, le député d’Agboville a appelé les populations à ne pas faire attention « aux nouveaux sauveurs », «ceux qui se rappellent soudainement après huit ans que vous étiez pauvres ». « Il était là  depuis  8 ans, le pouvoir l’avait apparemment rendu aveugle, il ne voyait pas vos souffrances, il ne savait pas que vous existez, et soudainement, subitement il vous voit, il voit votre pauvreté il voit que depuis 8 ans le président n’a rien fait, mais il est sérieux là?», s’est-il offusqué, sans citer Guillaume Soro en tournée dans le Nord, qui déplore les conditions d’existences des populations dans cette partie de la Côte d’Ivoire. Puis Adama Bictogode s’interroger : « Qui a après le père fondateur, Houphouët-Boigny, a fait plus que le président Alassane OUATTARA? Un bâtisseur, un génie politique qui a transformé le visage traumatisée de notre pays, qui sortait d’une décennie chaotique de crise, en un pays resplendissant et envié à travers le monde».

Le président du comité d’organisation du congrès du RHDP a annoncé que son parti va entreprendre, à partir du mois de juin 2019, jusqu’aux élections présidentielles  en 2020, des actions d’envergures sur le terrain. Il a, à cet effet, demandé aux populations de se tenir prêtes. « Je vous appelle à vous tenir prêts. Je serais là pour engager chacun et chacune de vous comme directeur de campagne du candidat du Rhdp. Nous ne leur laisserons aucun répit », a prévenu M. Bictogo.

 Devant  les  populations du Bafing  ravies d’être à la cérémonie d’hommage et de soutien au chef de l’État, le ministre Adama Bictogo a, au nom du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly,  donné de bonnes nouvelles pour le bonheur des populations et surtout pour le développement de la région. Il a annoncé une série d’actions du gouvernement dans le mois de juin. Parmi les projets qu’il  a cité figurent le lancement des travaux de bitumage de l’axe Touba-Ouaninou, l’entretien du réseau routier dans toute la région et le changement de statut de l’hôpital de Touba qui sera transformé en CHU.

Le député d’Agboville a eu un message pour les jeunes de la région qu’il a appelé à entreprendre dans les activités génératrices de revenus. Joignant l’acte à la parole, il a remis au maire la somme de cinq (05) millions qui sera logée dans un établissement financier en vue d’appuyer les projets des jeunes.  

Rppelant les valeurs du Rhdp à son auditoire, à savoir la cohésion, la paix et surtout le vivre ensemble, l’élu de la nation a appelé ses pairs élus et les cadres à cultiver l’entente et l’union sacrée.

Source : Rumeurs d’Abidjan.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page