Société

Accusé de demander 26 millions à la présidence pour défendre Brenda Biya, André Luther Meka porte plainte

Un prétendu document faisant état de ce que le fervent défenseur du pouvoir en place réclame 26 millions de FCFA au Cabinet civil pour préparer une riposte proportionnelle aux attaques dont est victime Brenda Biya depuis quelques jours a envahi les réseaux sociaux.

André Luther Meka (c) Droits réservés

André Luther Meka ne soutiendrait pas Paul Biya fortuitement. C’est ce qui ressort d’une lettre qu’aurait adressé le sociologue au directeur du Cabinet civil de la République du Cameroun en date du 13 octobre 2020. « Monsieur, en vue d’apporter une riposte proportionnelle à l’humiliation qu’a subi Mlle Brenda Biya et à travers elles les patriotes », indique le document publié par l’activiste Boris Bertolt. « L’opérationnalité des actions nécessitant environ vingt-six millions (26 000 000 », ajoute la lettre supposée d’André Luther Meka.

Le professeur de l’Université de Douala n’est pas resté de marbre face à ces accusations. Dans une publication faite sur Facebook dimanche, 18 octobre 2020. Il annonce via cette sortie qu’il a porté plainte pour « faux et usage de faux ».

« Je porte plainte. En ce jour, je vais rencontrer toutes les autorités sécuritaires de la ville de Douala notamment le gouverneur de la région du littoral, le délégué régional à la sûreté nationale, le colegion de la gendarmerie du littoral à l’effet de porter plainte contre X pour faux et usage de faux, faux en écriture d’un document portant mon nom et menaces de mort contre ma personne et celle de Brenda Biya. Me Biligha, Me Achu, Me Teguem seront mes avocats. A vos marques ! Force restera à la loi », a écrit l’enseignant.  La bataille juridique est lancée.

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page