Sport

Accusé d’avoir voulu frapper un journaliste, Christian Bassogog s’explique

Le sociétaire de Henan Jianye, club chinois dans lequel il évolue, a réagi ce mercredi 27 mai 2020 à travers le site internet du club.
Le footballeur camerounais Christian Bassogog fait les choux gras de la presse locale depuis quelques jours. Accusé d’avoir menacé de mort le journaliste de sport Franck Diffo, la nouvelle est parvenue aux oreilles de son club, le Henan Jianye, qui a souhaité y voir clair.

Le joueur a réagi à cette actualité sur le site internet du club ce mercredi 27 mai 2020. «Je viens d’entendre qu’il y a des informations sur Internet selon lesquelles j’ai menacé et attaqué des journalistes. Je suis étonné qu’il y ait de telles fausses rumeurs. Je suis occupé à m’entraîner tous les jours et je chéris aussi ce temps que j’ai avec ma famille. Je n’ai ni énergie ni temps supplémentaires pour prêter attention à d’autres choses inutiles».

Le meilleur joueur de la CAN 2017 est encore bloqué au pays en raison de la pandémie de COVID-19. Néanmoins, Christian Bassogog rassure son club sur les dispositions prises pour maintenir sa condition physique au top.

«J’ai hâte de revenir dans l’équipe dès que possible et de parcourir le terrain avec mon entraîneur, mes camarades et mon équipe. À cette fin, j’insiste pour m’entraîner et pour garder un régime alimentaire et repos régulier tous les jours, afin de garder mon corps dans les meilleures conditions possibles et de faire de mon mieux pour la nouvelle saison à venir», ajoute-t-il.

L’ancien joueur de Lion Blessé de Foutouni (Ouest), est en effet accusé, avec ses proches, d’avoir proféré des menaces de mort à notre confrère du site Sports-vibe.net, le dimanche 24 mai 2020, suite à la publication la veille, d’un article relatant sa décadence depuis la CAN 2017.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page