Actualités

Abiy Ahmed fait barrage au conflit

Le premier ministre éthiopien s’est voulu rassurant dans le conflit de l’eau qui oppose son pays au Soudan et à l’Egypte.

Abiy Ahmed a décidé de jouer la carte de l’apaisement avec les deux pays. Le prix Nobel de la paix 2019 est revenu sur le projet du grand barrage hydroélectrique sur le Nil Bleu. L’ouvrage baptisé « Renaissance » est au cœur d’un conflit avec le Soudan et l’Egypte qui craignent notamment que le barrage n’ait un effet dévastateur sur leur économie.

Vendredi dans son discours aux Nations Unis, Abiy Ahmed a balayé toute intention de nuire à ses voisins : « je tiens à assurer que nous sommes fermement engagés à répondre aux préoccupations des pays en aval et à parvenir à un résultat mutuellement bénéfique dans le contexte du processus en cours dirigé par l’Union africaine » a déclaré le premier ministre éthiopien.

Cette intervention est l’occasion pour Abiy Ahmed de reprendre la main après un été compliqué : l’intervention sanglante de l’armée éthiopienne lors des manifestations à Addis-Abeba a été pointée du doigt par la communauté internationale. Les élections législatives prévues en août, qu’il annonçait comme le premier scrutin libre et démocratique, ont, quant à elles, été reportées en 2021 en raison de la pandémie.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page