[VIDEO] Voici les déclarations de Messanga Nyamding qui provoquent la colère de Maurice Kamto

339

L’affaire enfume la toile depuis quelques jours. Le candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) pou la présidentielle 2018 accuse Messanga Nyamding du RPDC de  « diffamation » et promet une plainte.

Sur un plateau de la télévision Afrique Media, l’universitaire Messanga Nyamding affirme détenir une vidéo montrant le candidat du Mrc,  en plein relation homosexuel avec un jeune garçon. Maurice Kamto indigné a promis de poursuivre son confrère pour diffamation.

D’après le Pr Charlemagne Messanga Nyamnding, Maurice Kamto est un homosexuel. Par conséquent les camerounais ne devraient pas le voter le 7 octobre comme président de la République du Cameroun.

 « Portez-moi plainte si vous voulez, je vais vous montrer une vidéo du Ministre Kamto nu en pleine relation sexuelle avec un jeune garçon. Et tenez-vous bien le garçon en question vit», a-il-déclaré en direct sur Afrique Media il y a quelques jours.

Face à ces déclarations, le Pr Maurice Kamto de passage sur Canal 2 à l’émission « Face aux électeurs » de Jean Bruno Tagne s’en est indigné. Il a annoncé qu’il portera plainte pour « diffamation ».

« On m’a fait état d’une vidéo ordurière de quelqu’un qui se dit être professeur d’université, et qui me prête des relations avec des jeunes garçons. Depuis 7 ans, je suis couvert d’insultes, mais je voudrais dire à tous mes compatriotes que dès demain, j’ai demandé à mes avocats de déposer une plainte contre l’individu dont je n’ose même pas prononcer le nom. C’est indigne. Il ne faut pas que la perspective de l’échec rende certains militants du MRC fous » a déclaré Maurice Kamto.

Les militants du MRC victimes de calomnie et diffamation ont promis de désormais riposter à chaque attaque. Pas plus tard que le 2 octobre dernier, le responsable de la task force dudit parti a déposé une plainte contre le coordonnateur du mouvement 11 millions de citoyens dans la région de l’Ouest. Le motif évoqué dans cette plainte est « la diffamation sur les réseaux sociaux ». A quelques jours de l’élection, la bataille électorale semble désormais se jouer aussi, sur le terrain judiciaire.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here