People

VIDÉO : Lady Ponce lâche les vérités sur son divorce avec le titre « le margouillat »

Alors que des milliers de camerounais étaient prêsents sur les réseaux sociaux ce lundi après midi pour honorer leur rendez-vous avec l’artiste Lady Ponce, c’est finalement avec un titre inédit que cette dernière s’est exprimé. Un morceau qui va faire couler beaucoup d’encre.

Lady Ponce dans le titre Confidences (c) Capture d’écran youtube, pour illustration

Dans une première vidéo, Dieu Cyclon le désormais ex-mari de Lady Ponce s’était emporté contre cette dernière. Il avait notamment exposé sur les réseaux sociaux les messages échangés entre l’interpète de « mon médécin »  et ses possibles amants. Il n’avait d’ailleurs pas hésité à donner des noms. On parlait entres autres d’un certain Adrien Obiem et d’un artiste plus reconnu dans le monde de la musique classique Greg Belobo. Il était allé plus loin en stipulant que Lady Ponce est une manipulatrice ne servant que ses propres intérêts.

Deux jours plus tard, l’ancien époux a de nouveau effectué une sortie pour s’escuser expliquant que les premières accusations publiques à l’égard de Lady Ponce avait été fait sous l’effet de la colère. Dans ce morceau intitulé le margouillat, Lady Ponce avoue que son « piment passe »;  Elle s’indigne sur un homme en parlant du « margouillat qui voulait bloquer sa vie, qui voulait empêcher son évolution (…) un margouillat avec sa jalousie, sa malchance (…) qui manipulait son téléphone et pensait que sa vie était foutue » alors que « dans la vie, il y’a des hauts et des bas ». 

Lebledparle.com vous propose le titre le margouillat de Lady Ponce. 

Plusieurs personnalités ont déjà réagi à ce divorce médiatisé. Il s’agit notamment de Ruby la comédienne qui a apporté son soutien à l’artiste et Longué Longué qui exige que Lady Ponce cesse ce qu’il qualifie « d’escroquerie ».


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page