Lifestyle

« Victime d`amnésie post-partum, ma femme avait tout oublié, même son bébé« 

Frappée par un AVC lors de son accouchement, Camre Curto, une jeune Américaine, a tout oublié, y compris qu’elle était devenue mère. Grâce à l’amour de Steve, son mari, elle a pu retrouver le fil de sa vie.

A son réveil, à l’hôpital de Fenton dans le Michigan (Etats-Unis), Camre Curto ne sait plus où elle est. Elle a beau regarder autour d’elle, elle ne comprend pas ce qu’elle fait là. Ni qui est cet homme qui lui sourit sur cette chaise à côté de son lit. Elle n’en a pas conscience, mais, à la naissance de son fils, Gavin, elle a été victime d’un accident vasculaire cérébral, qui a littéralement effacé sa mémoire. « Tout a commencé lorsque Camre s’est sentie mal au troisième trimestre de grossesse en raison d’une prééclampsie, une complication qui provoque de l’hypertension artérielle », explique Steve, son mari.

« Après l’accouchement, une crise massive a laissé le cerveau de ma femme sans oxygène pendant plusieurs minutes, causant des dommages irréversibles à sa mémoire », raconte-t-il. « Ce qui est arrivé à Camre est extrêmement rare », détaille Jessica Smith, l’ergothérapeute qui a pris en charge la jeune maman. Depuis l’AVC, Camre ne parvient plus à conserver de souvenirs à court ou long terme. Elle ne peut enregistrer que ceux remontant à quatre jours. Quant aux souvenirs de sa vie passée, elle n’en a tout simplement plus…

« Je ne sais pas qui vous êtes, mais je sais que je vous aime »


Pour Steve, la situation est douloureuse : « Tous ses souvenirs se sont envolés : son enfance, ma demande en mariage, sa joie pour cette grossesse. Mais le pire, c’est qu’elle ne peut pas non plus se créer de nouveaux souvenirs. » En dépit de l’importance de l’événement et bien qu’elle ait passionnément désiré son enfant, la jeune mère ne reconnaît même pas son bébé. « C’est alors que j’ai su que je devrais être la mère et le père de Gavin, se souvient Steve. Et que je devais prendre soin de la femme que j’aimais. Je n’avais pas peur, j’étais juste déterminé. » Solide comme un roc, Steve n’a pas lâché sa femme dans cette épreuve, et l’a accompagnée sur la voie de la guérison.

Six semaines après son AVC, alors qu’ils étaient sur le canapé de leur maison familiale, Camre lui a lancé : « Je ne sais pas qui vous êtes, mais je sais que je vous aime. » Cette phrase émouvante, en plus de devenir son moteur, est devenue le titre du livre* que le mari amoureux a écrit sur leur expérience et dans lequel il explique à sa femme « qui il est, qui elle est et comment ils en sont venus à s’aimer ». Preuve de son amour indéfectible pour sa femme, Steve a également demandé à Camre de l’épouser à nouveau, afin qu’elle revive ce beau moment que l’AVC avait effacé. Mais comme la jeune femme finit par oublier chaque fait nouveau dans sa vie, le mari conclut en souriant : « Avec Camre, qu’il s’agisse de se marier ou de promener les chiens, il faut vraiment vivre dans le moment présent. » C’est en cueillant le jour que ce couple construit désormais son avenir.

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page