Faits divers

Une femme ébouillante son mari qui voulait prendre une nouvelle épouse

L’émigré Ibou Konaré a frôlé la mort.

Fraichement débarqué d’Italie où il gagne sa vie depuis dix-sept ans, l’homme d’une cinquantaine d’années a été ébouillanté par sa propre épouse, la mère de ses trois enfants au motif qu’il avait prévu de prendre une nouvelle épouse. La triste scène s’est jouée ce lundi au quartier Cheikh Anta Mbacké, dans la commune de Diourbel.

Revenant de Touba où il était allé voir son marabout, un peu après seize heures, Ibou Konaré visiblement épuisé par le voyage piquait une petite sieste. C’est là que Fanta Cissé le surprend pour lui verser de l’eau chaude sur le corps. Elle-même surprise par les dégâts qu’elle venait de causer, la maitresse de maison s’enfuit, laissant derrière elle son mari en train de souffrir terriblement.

Les cris de détresse d’Ibou Konaré alertent les voisins qui le transportent à l’hôpital. Aux dernières nouvelles, le sieur Konaré serait hors de danger. Quant à Fanta Cissé qui est activement recherchée, certaines rumeurs l’envoient du côté de Koumpentoum.

Source : Rumeurs d’Abidjan.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page