Un tableau fait par un porc vendu à plusieurs milliers de dollars

196

Un porc qui s’est découvert une passion pour la peinture après avoir été sauvé d’un abattoir rapporte des milliers de dollars à travers ses œuvres d’art.

La truie, nommée Pigcasso, a été sauvée d’un abattoir alors qu’elle était porcelet en 2016 et emmenée dans une réserve animalière à Franschhoek, dans la région du Cap-Occidental en Afrique du Sud.

C’est là que ses nouveaux propriétaires ont remarqué son amour de la couleur et des pinceaux, et l’improbable artiste est née.

Un tableau fait par un porc vendu à plusieurs milliers de dollars

Joanne Lefson, qui dirige le Farm Sanctuary SA, a déclaré que la peinture a commencé comme un moyen de divertir Pigcasso quand elle a été amenée à la grange de la réserve.

Elle déclare : « Les cochons sont des animaux très intelligents et quand j’ai amené Pigcasso ici, dans la grange, je me suis demandé comment je pourrais la divertir.

« Nous avons ajouté des ballons de football, des ballons de rugby et bien sûr, il y avait des pinceaux qui traînaient parce que la grange était nouvellement construite.

« Elle mangeait ou détruisait tout sauf ces pinceaux. Elle les aimait tellement. »

Peu après son arrivée, Pigcasso trempait déjà les pinceaux dans des pots de peinture et posait sa marque.

Un tableau fait par un porc vendu à plusieurs milliers de dollars

Ses peintures se vendent jusqu’à 4 000 dollars et les profits sont versés à des projets de protection des animaux.

Une de ses œuvres d’art a même été transformée en cadran de montre pour l’horloger suisse Swatch, qui a annoncé le mois dernier une collaboration avec l’animal.

Un tableau fait par un porc vendu à plusieurs milliers de dollars

Mme Lefson ajoute : « Pigcasso est définitivement une expressionniste abstraite, on ne peut pas définir exactement ce qu’elle peint, mais je peux vous dire que son style change légèrement en fonction de son humeur comme tout grand artiste ».

Un tableau fait par un porc vendu à plusieurs milliers de dollars

Crédit photo : sclate

Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here