UEMOA: des mesures pour combattre le terrorisme

58

Le constat a été fait par les ministres de la sécurité de l’UEMOA réunis à Ouagadougou.

Les Nations Unies relèvent que le Mali a enregistré 80 attaques depuis le début de l’année 2018, le Niger 21 et le Burkina Faso 16 attaques.

Cette situation décourage les investisseurs qui hésitent à financer l’économie des pays de l’UEMOA selon Sacca Lafia ministre béninois de l’intérieur et de la sécurité.

C’est donc un réseau qui est mis en place entre les services de sécurité des pays de l’espace.

Mais au-delà des échanges d’information, c’est un espace de solidarité et de partage d’expérience souligne le général Salif Traoré, ministre de la sécurité et de la protection civile du Mali.

Les chefs d’État des huit pays avaient mis en place un comité de haut niveau dirigé par le président Macky Sall du Sénégal.

Sa mission, faire en sorte que les défis de sécurité ne contrarient pas l’intégration économique et monétaire souhaitée par l’Union.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here