"Tu ne regarderas pas d’autres filles et si tu prends la voiture sans moi, je te tue"

63

Un jeune homme a reçu de sa petite amie une liste de règles à suivre. Elle fait le tour du web.

Si certaines règles sont tacites dans une relation amoureuse, une jeune femme a tenu à préciser qu’elle ne plaisantait pas avec la fidélité. A la manière de « Fifty Shades of Grey », elle a soumis un contrat à son petit ami. Elle lui dicte sa conduite envers ses amis et envers les autres femmes. Elle lui présente aussi la manière dont elle aimerait être traitée. Certains internautes ont utilisé un terme pour qualifier cette liste: « violence conjugale ».

La liste, consultable ici, contient 20 règles. En voici quelques-unes: Tu ne suivras aucune fille sur les réseaux sociaux. Tu ne sortiras pas avec tes amis plus de deux fois par semaine et jamais sans moi. Tu ne boiras pas non plus sans moi. Tu ne mettras jamais plus de dix minutes à répondre à mes messages. Tu me diras que tu m’aimes au moins une fois par jour, pour que je sache que tu ne te moques pas de moi. J’ai le droit de contrôler ton téléphone quand ça me chante. Si on emménage ensemble, aucune fille ne sera invitée et tes amis à de rares occasions. Tu ne me demanderas pas si je peux te faire une fellation. « Vilain, vilain ». Tu ne regarderas plus jamais une fille célibataire et si je te vois autour d’une fille, je te tue. Si une fille vient vers toi, tu t’éloignes. Ton copain Austin ne peut JAMAIS décider quand on se voit. Tu ne t’énerveras plus jamais sur moi.

Les mots « NE PAS » ont été soulignés, ainsi que les mots « plus jamais ». Un petit smiley qui sourit a été ajouté à côté de l’annonce « je te tue ».

Sans doute abasourdi par la nouvelle, le petit-ami a oublié le contrat dans sa voiture de location. Un fois découvert, le papier a été photographié et repris sur Twitter. La liste a eu le temps de faire le tour de la toile avant que la photo soit retirée. 

 

Source: Daily Mail

AfriqueFemme.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here