Togo: condamné, le pouvoir peine à payer sa dette au Groupe Accor

34

Après les embrouilles entre le Groupe hexagonal et le pouvoir de Lomé, une plainte a été déposée pour incriminer le Togo. Le Groupe Accord a eu gain de cause. Le gouvernement togolais a été condamné à verser la somme de 4 millions d’euros à Accor. Mais depuis décembre dernier, les autorités peinent à respecter cette décision. Le groupe Accor revient au-devant de la scène et menace de nouveau.

Ci-dessous l’intégralité de l’article de la Lettre du Continent sur cette affaire

Les autorités togolaises n’ont toujours pas versé le moindre centime d’euro au groupe Accor à la suite de leur condamnation par la Chambre de commerce internationale (CCI) à indemniser le groupe hôtelier français après son éviction du pays, en juillet 2014 ( LC n°766). En décembre dernier, la juridiction avait sommé Lomé de verser plus de quatre millions € à Accor.

LIRE AUSSI: Crise au Togo: Jean-Pierre Fabre annoncé à l’Elysée

Le groupe hexagonal gérait notamment le Sarakawa, l’établissement le plus réputé de la capitale togolaise. A défaut de versement, les avocats du groupe pourraient lancer des saisis sur les actifs du Togo à l’étranger.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here