International

Tentative de coup d’Etat au Ghana: les suspects risquent la peine de mort

Accusé de préparer un coup d’Etat au Ghana, neuf personnes suspectées ont été arrêtées et inculpé pour trahison par la justice du pays.
Le mois dernier, le Ghana a été secoué par une affaire de tentative de coup d’Etat. La police a arrêté plusieurs personnes en les accusant de prétendument comploté dans le but de s’emparer d’installations publiques essentielles dans pour finalement renverser le président Nana Akufo-Addo. Le procureur de la république a indiqué qu’ils faisaient partie d’un groupe appelé Take Action Ghana et avaient prévu d’organiser une série de manifestations dans le but de déstabiliser le pays.

Au départ, six personnes accusées de fabrication illégale d’armes à feu et d’explosifs, avaient été mis aux arrêts par les forces de l’ordre. Trois autres suspects ont ensuite aussi été interpellés et ils ont tous été inculpé pour trahison, un crime passible de la peine de mort, rapporte BBC. Selon l’équipe de défense des personnes arrêtées, il s’agit d’accusations sans aucun fondement.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page