« Tchizambengue » de Shan’l, la tuerie venue du Gabon

99

Shan’l à travers son dernier single « Tchizambengue » affole non seulement la toile, mais aussi tous les coins branchés de son Gabon natal, et bien au delà.

Shan’l vient de la Province du Haut-Ogoué au Gabon. L’ex finaliste de l’élection miss Gabon 2012 « provoque » avec « Tchizambengue ». « Pour moi, toute femme qui s’engage dans une relation non officielle avec un homme est une tchiza. Même si, au fond, je pense que toutes les femmes sont des tchiza » commente l’artiste à Jeune Afrique. Par « Tchiza », entendez maîtresse. Vous comprendrez donc pourquoi, certaines langues qualifient l’artiste de Shan’l de provocatrice, ou encore de faire l’éloge des maîtresses.

Même si elle chante « Tu me traites de tchizambengue, mais je suis la seule qui le rend dingue / Maman arrête tu nous embêtes / y a quoi, on mange dans la même assiette », Shan’l est catégorique, « Il n’y a pas à dire que cette chanson s’adresse aux femmes en particulier car le titre concerne aussi les hommes ». Selon ses propres dires, elle veut tout simplement interpeller les uns et les autres sur le fait que la vie de couple est une perpétuelle bataille de position.

Voici le clip « Tchizambengue » de Shan’l.

StarAfrica.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here