Actualités

Tchad: Un attentat-suicide commis par une kamikaze présumée de Boko Haram fait 6 morts

Une femme kamikaze présumée de Boko Haram a fait exploser son gilet aux premières heures du mercredi 14 août, tuant au moins six personnes et en blessant plusieurs autres dans l’ouest du Tchad.

“Aux premières heures de la matinée, une femme kamikaze et membre de Boko Haram est entrée dans la cour du chef du canton de Tatafiromou, où elle a fait exploser son gilet, faisant six morts, dont un soldat”, a déclaré un haut responsable de l’armée à l’AFP.

L’attaque a été confirmée par une organisation non gouvernementale locale. L’attaque a eu lieu dans le village de Kaiga-Kindjiria, une région du lac Tchad où les attaques se sont intensifiées depuis le début de l’année.

La région élargie du lac Tchad a connu une recrudescence des attaques depuis juin 2018, environ une douzaine d’entre elles ont été menées par des militants présumés de Boko Haram, généralement dans des zones où l’armée occupe des positions.

Selon les Nations Unies, 1,8 million de personnes ont été déplacées, y compris des Nigérians dans le nord-est du pays, fuyant le lac Tchad pour se mettre à l’abri de Boko Haram. Le lac Tchad est situé à la frontière entre l’ouest du Tchad, le Nigeria, le Cameroun et le Niger.

Source :: Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page