Southampton : Boufal vers un divorce inévitable

62

Joker de luxe à Southampton, Sofiane Boufal a été temporairement exclu du groupe professionnel à la suite d’un accrochage avec son entraîneur Mark Hughes. Un départ en fin de saison s’impose pour le Marocain.

Recruté pour 18,7 millions d’euros à l’été 2016, Sofiane Boufal n’est jamais parvenu à s’imposer à Southampton malgré quelques coups d’éclat. Blessé à son arrivée, l’international marocain avait peu à peu grapillé du temps de jeu la saison dernière. Mais le départ de l’entraîneur Claude Puel n’a pas fait ses affaires et cette saison, le milieu offensif de 24 ans a vu son temps de jeu fondre progressivement (26 matchs de Premier League dont 11 titularisations pour 2 buts), surtout depuis le mois de février. Et la situation de l’ancien Lillois, le plus souvent joker de luxe, s’est encore dégradée ces derniers jours.

Mécontent de débuter sur le banc face à Chelsea (0-2) dimanche dernier, le natif de Paris aurait refusé d’aller s’échauffer avant d’avoir une altercation avec son entraîneur Mark Hughes après la rencontre. Et la sanction n’a pas tardé à tomber puisque le Lion de l’Atlas a été écarté du groupe professionnel et prié de s’entraîner avec l’équipe des moins de 23 ans des Saints. « Malheureusement, Sofiane a fait une erreur, il l’a reconnu depuis« , a expliqué Hughes en ajoutant que son joueur ne serait pas convoqué pour le match contre Bournemouth samedi en attendant qu’une décision soit prise pour la suite.

Dans ces conditions, malgré un contrat courant jusqu’en 2021, un départ semble s’imposer en fin de saison. D’après la presse britannique, le Marocain aurait d’ailleurs déjà été placé sur la liste des transferts. Malgré ses deux saisons compliquées en Angleterre, Boufal conserve une belle cote et le Milan AC et l’Inter seraient notamment à l’affût. En attendant de choisir un nouveau point de chute, le lauréat du prix Foé 2016 tentera de terminer au mieux la saison en club avec le Mondial en ligne de mire.

Afrik-Foot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here