Signature de convention entre Magic System et Côte d’Ivoire Tourisme pour la promotion du SITA

86

Abidjan (© Afriquinfos 2018) –Le Groupe Magic System a signé samedi une convention avec Côte d’Ivoire Tourisme pour la promotion du Salon international du tourisme d’Abidjan (SITA 2018), prévu du 27 avril au 1er mai, à l’occasion du Didiga Festival de Yacolidabouo, un village moderne situé dans le sud-ouest du pays.

A’Salfo, lead vocal du Groupe, a paraphé au nom des  »magiciens » le document avec le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, Jean-Marie Somet, au Centre de formation Gbaloan Séri du village de Yacolidabouo.

 »Venir signer un partenariat à Yacolidabouo pendant le festival Didiga, c’est une manière de mutualiser nos forces, de créer une synergie entre nous promoteurs de la culture ivoirienne pour mieux la porter et exposer au mieux nos valeurs culturelles », a dit A’Salfo à la presse.

« On ne peut pas avoir la chance d’occuper la place que j’occupe aujourd’hui sans chercher à promouvoir son pays. C’est d’ailleurs pour ça que nous sommes à Yacolidabouo pour prendre part à ce beau festival qui est en train de naître et qui est en plein devenir », a-t-il estimé.

Il a lancé un appel à tous les Ivoiriens à venir montrer l’hospitalité de la Côte d’Ivoire envers les invités des autres pays, du 27 avril au 1er mai, avant d’ajouter, « on fête du 17 au 22 avril le Femua (Festival des musiques urbaines d’Anoumabo), on finit et on attaque le Sita ».

Ce partenariat vise à mutualiser les actes pour permettre la découverte de la Côte d’Ivoire. Il s’inscrit dans « la continuité de ce que nous faisons (avec le groupe Magic System), un acteur de promotion sur le plan national et international », a dit M. Somet.

« Nous l’avons choisi depuis déjà cinq ans et nous signons cette convention pour marquer le fait que cette adhésion se fait également à travers la musique, la chanson », a indiqué le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme.

A travers le protocole, Côte d’Ivoire Tourisme fera également la promotion du Femua, a  souligné Jean-Marie Somet. Il a par ailleurs salué « le Didiga Festival qui à sa deuxième édition, commence à prendre de l’ampleur ».

Pour prendre son envol,  les festivals en Côte d’Ivoire mettent « à peu près quatre ans », mais en deux ans le Didiga Festival, expression culturelle par le chant et l’oralité, s’est hissé parmi les évènements culturels du pays, a fait observer M. Somet.

« Ce que A’Salfo et le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme viennent de faire est immense, je m’en félicite », a affirmé Eugène Zadi, promoteur de Didiga Festival. Les festivités ont débuté vendredi et s’achèvent dimanche.

Le Groupe Magic System donne « un spectacle gratuitement » samedi soir pour toutes les populations de Yacolidabouo. Et ce, dans  »la logique de la promotion de la culture » ivoirienne. Les  »magiciens » ont « annulé » plusieurs programmes pour honorer le Didiga Festival.

Vignikpo Akpéné

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here