Sexualité : La plaisir y a que ça de vrai !

63

Depuis la légalisation du droit à la contraception féminine, obtenue en 1975 (merci Simone Veil), la différence est entre la reproduction et le plaisir. La morale a changé. Aujourd’hui, le plaisir est à la mode!

Selon Cécile Hochet, psychothérapeute et somatothérapeute, sexologue clinicienne et thérapeute en couple, chaque femme peut désormais revendiquer une expertise sexuelle similaire à celle d’un homme. Pourtant, comme elle l’explique, le plaisir de l’amour n’est pas une question d’expertise mais une question de partage. Et les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes besoins.

Un homme peut avoir une poussée de désir soudain, de plaisir rapidement, et un orgasme en quelques minutes. Pourtant, il faut du temps pour prolonger son plaisir et le faire durer. Si ses zones érogènes n’ont jamais été explorées, c’est avec l’être aimé qu’il apprendra le plaisir des caresses.

Inversement, une femme doit être sollicitée de la périphérie de son corps, vers son centre. Elle a besoin de se sentir confiante, d’être embellie par des caresses. Une fois ouverte au désir, elle peut décliner son plaisir sous plusieurs formes et en profiter de manière répétitive.
Si un homme va directement à ses zones sexuelles, sans se soucier du reste de son corps, elle n’aura aucun désir.

Peu importe le moment de l’orgasme, l’essentiel est de s’amuser en faisant l’amour avec la personne que l’on aime.

afrik53.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here