Sénégal : Karim Wade annonce sa candidature pour 2019

68

Le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade veut suivre les pas de son père. Karim Wade jubile déjà à l’idée de se présenter à l’élection présidentielle de 2019. A travers une lettre, il annonce aux sénégalais son intention de battre le président Macky Sall. Il promet ainsi une meilleure vie à ses compatriotes.

Karim Wade pointe Macky Sall du doigt

Dès l’entame de sa correspondance, le fils de l’ancien président s’adresse à son adversaire.

« Encore une fois, justice m’est rendue par des juridictions étrangères indépendantes impartiales composées de magistrats non soumis aux ordres de Macky SALL et de son clan. »

Karim Wade explique que ce 14 mars, la Cours d’Appel de Paris a rejeté la demande de confiscation présentée par l’Etat du Sénégal.

« Le moment est venu pour Macky SALL de se rendre à l’évidence en regardant la réalité en face. Des juges à son service exclusif, en violation de leurs devoirs, ont pu lui faire croire qu’il pouvait choisir ses adversaires en m’éliminant avec leur aide, de toute compétition politique »

L’ancien ministre du président Wade, se réjouit que Macky Sall ne puisse pas se débarrasser de lui de si facilement.

« Partout, où ma cause a été entendue équitablement par un tribunal impartial (…) le droit et la vérité lui ont été opposés anéantissant ainsi ses rêves de se débarrasser de l’adversaire politique que je suis. »

Il remet en question la traque des biens mal acquis
Pour Karim Wade, la traque des biens mal acquis, qui lui a valu la prison, est purement politique.

« Depuis 2012, il aura dilapidé en vain des dizaines de milliards pour mener une prétendue traque des biens mal acquis dont l’objectif inavoué est aujourd’hui connu de tous. »

Il se blanchit alors de toute accusation, et attend également la décision de la Banque Mondiale. Il invite ainsi Macky Sall à une « compétition transparente et loyale ».

Face à son adversaire politique, Karim Wade exprime sa détermination. En outre, il tient déjà des promesses au peuple sénégalais.

« S’ils m’accordent la majorité de leurs suffrages au soir du 24 février 2019, je me mettrai immédiatement au travail avec eux. »

Des Citoyens réagissent à la décision de Karim Wade

Suite à la décision de Karim Wade de vouloir se porter candidat à la prochaine élection présidentielle de son pays, la rédaction d’Afrikmag a approché des citoyens sénégalais pour avoir leurs réaction.

» Moi personnellement, je crois que Karim Wade a déjà montré au peuple sénégalais les limites de sa gestion, quand il était au commande avec son père. Il est libre de se présenter et je crois que c’est à chaque Sénégalais de faire son choix en fonction de ses convictions », confie à Afrikmag, Souleymane Diop étudiant en Sciences politiques.

Quant à Mariam Sall, une femme d’affaires, elle reste convaincue que Karim n’a plus rien à prouver aux Sénégalais, puisqu’il a déjà été vu à l’œuvre. » Je crois que Karim Wade veut se moquer du peuple sénégalais, on a plus rien à découvrir de sa gestion, il a tellement cumulé de postes dans ce pays qu’on le qualifiait même de super ministre, on en veut plus de cette continuité », a-t-elle lâché au micro de notre reporter.

(avec afrikmag)

afrik53.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here