Sénégal : Edito-Poétisé – Zimbabwe et Kinshasa : le temps des grands rendez-vous

77

Onze ans loin du pays et voilà qu’il s’en va retourner
Au pays qui l’a vu naître et que lui a vu salement détruit
Dix ans, privé de liberté, et son peuple fièrement l’accueillit
Au pays natal, loin duquel il devait malgré lui séjourner
Un accueil triomphal et des cris en l’honneur de Jean Pierre Bemba
Ses partisans en voient un messie et en son honneur dansent la rumba.
Parti en Démon, tous les péchés d’Israël avec lui
Revenu en Ange avec un visage qui de partout luit.
Sacrée Afrique !

En même en temps, au Zimbabwe, le peuple retrouve la voix
Pour décider de leur avenir et tracer aux politiques la voie
Premières joutes qui se jouent sans Mugabe et l’espoir était
Que le peuple allait décider et les vainqueurs calmement fêter
Leur victoire sans heurts pendant que les autres acceptent le verdict
Mais malheureusement, élection est synonyme de violence en Afrique.
Et puisque l’Etat en Afrique est un véritable appareil à fric,
Les politiques s’en fichent et font ce que leurs ambitions leur dictent.
Sacrée Afrique !

Retour grandiose de Bemba qui certes courroucera Kinshasa
Retour victorieux sur un terrain dont pourtant il chassa
En vrai seigneur de guerre, à coup de pistolets, d’innocentes âmes
Pour la mort desquelles il ne reçut visiblement aucun blâme.
Que de questions l’on se pose en voyant de son accueil les images !
Que de fois n’est-on tenté de dire «l’Afrique aime se nourrir de mirages » !
Sous d’autres cieux, parce qu’accusé de crimes, JP aurait fort à faire
Avant de penser renaître de ces cendres et relancer ses affaires
Quand un retour d’un séjour sinistre a l’allure d’une cérémonie d’investiture,
C’est que quelque part en Afrique, on peut bien faire avec la souillure
Et si pour élire, on continue de lâchement tuer au Zimbabwe
C’est que l’on pourra beau rêver mais un âne ne sera jamais un tramway.
Sacrée Afrique !
Par Ababacar GAYE

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here