Sénégal : 40 ans du sacre de Bokassa: «Il voulait être le Napoléon africain»

28

Un carrosse imitant celui de la reine d’Angleterre. Une couronne montée de 7 000 carats de diamants, des costumes grandiloquents et une cérémonie calquée sur le sacre de Napoléon. Il y a 40 ans, le 4 décembre 1977, le président à vie, le maréchal Jean-Bedel Bokassa, au pouvoir à Bangui depuis son coup d’État de 1965, se faisait sacrer empereur de la Centrafrique. Le président français de l’époque, Valéry Giscard d’Estaing, qui aime se rendre en Centrafrique pour chasser, n’assiste pas à la cérémonie, mais la France finance le sacre, explique l’ancien grand reporter Jean-Pierre Tuquoi auteur d’un récent ouvrage sur l’histoire dupée, intitulé Oubangui-Chari, le pays qui n’existait pas.
Avec Rfi

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here