Société

Roger Etoa, médecin de Santé publique : « Attendons-nous donc au pire dans les jours à venir »

Pour le professionnel du corps médical, la seule chose qui peut sauver le Cameroun c’est un confinement total.

Roger Etoa – capture photo

La pandémie de COVD-19 touche de plein le monde, l’Afrique et le Cameroun avec. D’après Roger Etoa, l’heure n’est plus au déni, la menace est réelle, « Cette affaire-là n’existe pas, C’est encore un nouveau business des industries pharmaceutiques pour pomper du fric », affirme-t-il.

Il ajoute dans la suite de son propos qu’il est possible que le Cameroun se retrouve à près de 1000 cas dans les 2 à 3 semaines qui viennent. Lebledparle.com vous livre ci-dessous l’intégralité de son analyse.

Pour leur répondre, je l’avoue directement : Oui je suis pessimiste et alarmiste. Je ne suis même pas assez alarmiste quand je vois ce qui nous attend.

Dès le mois de janvier, je craignais déjà le pire et j’alertais les africains et les camerounais sur la bombe à déflagration biologique qu’est le coronavirus.

Je suis passé de la prévention douce de Janvier aux messages chocs aujourd’hui parce qu’une épidémie agressive comme le coronavirus (Le SIDA avant lui) a pour alliés dans sa propagation les éléments suivants :

Le déni et l’incrédulité des gens

Tout le monde se dit : Cette affaire-là n’existe pas, C’est encore un nouveau business des industries pharmaceutiques pour pomper du fric.

La banalisation.

Tout le monde se dit au début que c’est une affaire de chinois, une affaire de Blancs. Que le virus ne survit pas à des températures élevées d’Afrique. Que c’est juste une petite grippe. Avec de l’ail et du miel, tout peut se traiter, Etc… Même certains intellectuels et des médecins participent à cette banalisation, voire de la désinformation.

J’ai même déjà eu à ce propos des prises de bec avec certains confrères. Et pendant ce temps, le virus progresse. Et dans la modélisation épidémiologique de ce type de maladie ultra-contagieuse (transmission par air, et les contacts), il n’est pas impossible que le Cameroun se retrouve à près de 1000 cas dans les 2 à 3 semaines qui viennent.

Que faire maintenant ?

Le gouvernement s’est réveillé pour combattre cette épidémie, mais trop tardivement et trop mollement. La seule chose qui peut sauver le pays à l’heure actuelle (Pas demain, ni la semaine prochaine) c’est le Confinement total! Pas une seule personne dehors. Ni pour le travail, ni même pour aller au marché. Pas un chat dehors !

Et pour l’instant

Les gens vont toujours au travail, les voitures sont toujours bondées de monde, Les personnes venues de l’étranger mises en confinement dans les hôtels reçoivent des familles ou s’enfuient pour rentrer chez elles.

Le compte n’y est pas encore, et attendons-nous donc au pire dans les jours à venir. N’ayant pas le pouvoir de décider pour tout le monde, à titre personnel pour ceux qui me lisent j’ai un seul conseil.

Sortez le moins possible ou pas du tout de chez vous. Demandez des congés au boulot si possible. N’allez ni au bar, ni aux tontines ! Les masques et L’hygiène des mains sont bien mais ne suffisent pas. Restez chez vous!


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page