Réunis à Douala, les Chefs Sawa ignorent le Monument Um Nyobé, mais appellent Paul Biya à se présenter à la Présidentielle 2018

48

Le week-end dernier, les chefs de cette circonscription ont démoli le chantier d’aménagement du monument dédié au nationaliste dans la ville de Douala. Au cours du point de presse donné ce lundi 28 mai 2018, les chefs sawa ont taclé la presse à propos du monument Um Nyobe.

Le prétexte de cette rencontre a été la récente sortie du diplomate américain qui a demandé de penser à sa succession. Les dignitaires traditionnels Sawa ont qualifié cette sortie de Peter Henri Barlerin de « manifestation flagrante et pernicieuse d’une ingérence étrangère dans la perspective de la prochaine élection présidentielle dans notre pays ».

À la suite du premier appel en date du 10 avril 2018, demandant au président Paul Biya, leur « fils adoptif » de briguer un autre mandat à la magistrature suprême, les chefs sawa disent qu’ils vont « engager  courageusement des actions nécessaires en vue d’assurer une réélection triomphale et indiscutable à la prochaine échéance ».

Ci-dessous l’intégralité du communiqué du Ngondo.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here