Santé

Que cuisiner avec des pâtes, du riz et des conserves ?

Vos placards débordent de pâtes et de conserves, et vous manquez d’idées pour les cuisiner ? Découvrez nos idées de recettes rapides, faciles et bonnes pour la santé, avec les conseils du Dr Raphaël Gruman, médecin-nutritionniste.

Lorsque vous avez entendu que les Français risquaient d’être confinés comme leurs voisins italiens, vous vous êtes précipité dans le supermarché le plus proche. Puis, armé d’un caddie, vous avez consciencieusement dévalisé les rayons de pâtes, riz et boîtes de conserves.
Mais maintenant que vos placards sont pleins, et que vous avez mangé des spaghetti bolognaises pendant toute une semaine, vous êtes un peu à court d’idées pour finir votre stock sans vous lasser. En prime, vous avez peur de sortir du confinement avec 5 kilos de plus sur la balance et un taux de cholestérol au bord de l’explosion.

Rassurez-vous, non seulement nous allons vous livrer nos meilleures recettes à base de pâtes, riz et conserves dans notre diaporama ; mais également quelques astuces pour rester en forme pendant le confinement, ci-dessous.

Les féculents ne sont pas des ennemis de votre santé


En premier lieu, il faut se rappeler que les pâtes et le riz, à eux seuls, ne font pas grossir, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Tout est une question de préparation et de quantité. Les féculents sont mêmes plutôt essentiels à une alimentation équilibrée, à condition qu’ils n’en constituent pas la base.
En effet, ces aliments sont des glucides complexes, qui apportent de l’énergie à l’organisme. « Les féculents apportent aussi de la satiété », précise le Dr Raphaël Gruman, médecin-nutritionniste et auteur de Je me soigne avec les mésonutriments (Editions Leduc. S). Ce qui permet d’éviter de se jeter sur les biscuits entre les repas… « C’est très important pendant une période de confinement afin d’éviter les fringales de milieu de journée surtout quand l’activité est faible », précise l’expert. 

Privilégiez les féculents riches en fibres

Ils contiennent également des nutriments essentiels, comme des protéines végétales, des vitamines B, des minéraux et des fibres. Pour profiter de leurs bienfaits, le nutritionniste recommande de choisir « les féculents qui contiennent le plus de fibres comme les pâtes complètes, le riz noir, le quinoa… » Les céréales raffinées ont, malheureusement, perdu une bonne partie de leurs minéraux.
Pensez aussi à « toujours les cuire al dente, pour ne pas augmenter leur index glycémique ». Car plus le féculent est cuit, plus son index glycémique augmente. C’est notamment le cas des pâtes, du riz, des pommes de terre…
En outre, les féculents doivent rester un accompagnement et non un plat principal. Il faut toujours les associer à des légumes et éventuellement une protéine. Une assiette équilibrée contient deux fois plus de légumes que de pâtes, riz, blé ou légumineuses. « Je conseille à tous mes patients d’éviter les féculents le soir et donc de les consommer le midi afin de pouvoir utiliser les glucides comme carburant dans la journée », explique le spécialiste.

Les légumes en conserve, pauvres en vitamines ?

Si les légumes frais sont plus savoureux et gorgés de vitamines, leurs équivalents en conserves ou surgelés feront tout aussi bien l’affaire en période de confinement.
Mais attention, le nutritionniste Raphaël Gruman rappelle que « la pasteurisation que subit les conserves détruit une grande partie des vitamines qui sont fragiles à la chaleur. Mieux vaut privilégier les légumes surgelés qui, eux, conservent un maximum de vitamines »

Enfin, des études ont montré que les légumes frais ne sont pas toujours ceux qui contiennent le plus de vitamines, car ils ont tendance à en perdre beaucoup pendant leur temps de stockage chez le commerçant puis dans votre frigo.

Comment éviter la constipation pendant le confinement ? 

La réponse du Dr Gruman, médecin-nutritionniste : 
Les céréales complètes et les légumes et fruits permettent d’apporter de grandes quantités de fibres. Il ne faut pas oublier de bien s’hydrater tout au long de la journée. Enfin, pratiquer des exercices de renforcement musculaire des abdominaux permet de renforcer le péristaltisme intestinal et évite ainsi les blocages.

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page