Actualités

Pour n’avoir pas respecté les derniers vœux du défunt, le pasteur décède en pleine cérémonie funéraire du fidèle


L’église Divin Mount Zion Gospel Ministry est en deuil. Son fondateur, le pasteur Femi Olorunsoromidayo, âgé de 42 ans, aurait rendu l’âme lors de la cérémonie funéraire de l’un de ses fidèles, a-t-on appris.

En effet, avant sa mort, le défunt Samuel Rotimi, âgé de 78 ans, aurait demandé aux sages de son village de l’enterrer à son domicile à Akure au lieu de sa ville natale à Erusu-Akoko.

Mais le pasteur Femi, avec le soutien de certains membres de la famille du défunt, n’aurait pas voulu respecter ce dernier souhait.

Malgré les appels des vieux, l’homme de Dieu aurait même argué que c’était un fidèle de son église et qu’il aurait le droit de choisir où l’enterrer notamment dans sa ville natale à Erusu-Akoko.

Ainsi, alors qu’il dirigeait la cérémonie d’inhumation du disparu, le pasteur aurait commencé à se sentir mal à l’aise. Conduit d’urgence dans un hôpital local, il a été confirmé mort.

Finalement, c’est le corbillard qui servait à l’inhumation du fidèle qui a servi pour transporter le pasteur vers la morgue de la localité d’Erusu à Akoko Nord.

Ce triste incident, survenu pendant le service funèbre a créé l’émoi au sein des fidèles de l’église du pasteur et de toute la  communauté, et suscite encore une fois des questions sur les mystères de la mort en Afrique.

Source : l-frii.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page