Société

Patrice Nganang : « Le train de la Renaissance du Cameroun s’est déraillé à Toronto »

Le meeting de Maurice Kamto à Toronto au Canada, semble avoir provoqué un schisme entre les militants du MRC, et l’écrivain Patrice Nganang.

Patrice Nganang (c) Droits réservés

En effet, le patron du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Maurice Kamto à Toronto samedi 9 février pour un meeting, a refusé de faire entrer les militants séparatistes dans la salle.

Venus massivement à cette rencontre avec les emblèmes de la république imaginaire d’Ambazonie, leur accès dans la salle avait été conditionné. « Invitées au rassemblement à condition de ne pas porter les emblèmes séparatistes, des personnes arborant les couleurs des indépendantistes anglophones de la république d’Ambazonie ont refusé de participer à l’événement sans leurs bannières », pouvait-on lire dans un article publié dans le site Internet de Radio-Canada le 8 février dernier.

Ce refus de Maurice Kamto de faire entrer les séparatistes dans la salle du meeting est perçu par Patrice Nganang, comme une « trahison », voire un « déraillement ».  L’activiste, soutien confirmé des séparatistes anglophones, condamne la décision de Maurice Kamto qu’il supporte parallèlement dans son combat contre le régime de Yaoundé.

Dans une série de texte publiée sur sa page Facebook avec un style linguistique qui lui est propre, Patrice Nganang exprime sa désolation

Lebledparle.com vous propose quelques-uns

L’homme est juriste competent certes mais son caractere, helas en fait plutot un technico. Le bahat comme hybris, quoi.

« Je l’avais dit ici : Le train de la Renaissance du Cameroun s’est déraillé à Toronto, mais croyez-moi celui de la libération de notre peuple continue son chemin ».

« Je conseille à Maurice Kamto d’ouvrir la Bible, Luc 15, 1-32, de lire ça doucement, ça va lui enseigner ce que l’amour d’un père est ».

« Les gens du MRC appellent leur propres frères et sœurs anglophones sécessionnistes, et quand je dis qu’ils sont des « batchou », ils sont enragés. LE BAHAT DE ÇA ».

« Sagesse Bangangte: Le bahat ne paye pas. La réalité rattrape toujours les méchants ».


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page