Panique en RDC : Félix Tshisekedi prête serment et s’écroule en pleine cérémonie

323

Le nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi a fait un malaise cet après-midi du 24 janvier en plaine cérémonie de passation de pouvoir, juste après son discours d’investiture, a appris Lebleparle.com.

                   

 La cérémonie aura été un succès total, comme l’évoque plusieurs médias locaux, sauf qu’elle a été gâchée à la fin par le malaise de Félix Tshisékédi survenu juste après son discours devant le Conseil constitutionnel et les invités.

Cette situation a créé un grand mouvement de foule pendant que les secours et les forces de sécurité de démerdaient pour extraire le nouveau Président. Certains évoquent le surmenage ou l’émotion.

La Radio-télévision nationale du Congo (RTNC), chaine nationale qui retransmettait la cérémonie a préféré remettre l’antenne en studio. Aucune information pour l’instant de sources officielles n’a filtré.

Félix Tshisékédi, après avoir prêté serment, a promis la construction « d’un  Congo pour tous, sans tribalisme, sans, sans discrimination, sans exclusion ». Il a par ailleurs invité la foule et les invités de se lever pour une minute de silence aux héros de la liberté de la RDC : Joseph Kasavugu, Patrice Emery Lumumba, Laurent Kabila. Un hommage particulier a été rendu à son père Étienne Tshisékédi, leader historique de l’opposition, décédé l’an dernier. Il n’a pas fini sans tendre la main aux candidats malheureux avec qui il compte travailler pour un Congo uni.

En proie aux guerres et coups d’Etat répétitifs, jamais la RDC n’avait vécu une scène de passation de pouvoir à l’issu d’un processus électoral.   « 59 ans après son indépendance, la RDC vit sa première transition démocratique entre un Président élu sortant et un Président entrant élu », a souligné Félix Tshisékédi dans son long message.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here