P-SQUARE, la déchirure

0
32

Les P-Square, le groupe qui a fait rêver tout une génération de jeunes se sépare finalement, au grand dam de tous les fanatiques de groupe qui se comptent par milliers aussi bien sur le continent qu’outre Atlantique.

Le groupe avait déjà failli se séparer il y a quelques années, mais sont revenus à de meilleurs sentiments. Cette fois, la séparation est belle et bien consommée. Le groupe qui a fait rêver et vibrer toute une génération de jeunes qui s’identifiait à travers eux se disloque. Tout serait parti autour d’une dispute qui se serait dégénéré entre les deux frères.

Informez de la situation, le président Buhari du Nigéria écrit aux frères Peter et Paul Okoye:

« Je viens d’être informé que l’un d’entre vous a annoncé officiellement la « rupture » du groupe Psquare. Cela est un acte d’autodétermination. C’est une trahison et pourrait être considérée comme du terrorisme. Je me rappelle que votre défunte mère m’avait rendu visite à Daura il y a quelques années. Nous avons dîné et discuté longuement. Et nous avons convenu que l’unité des P-Square restera non négociable.
Mes proches collaborateurs m’ont informé que vous vous êtes « séparés » l’année dernière, que vous avez fait des spectacles solo et que vous vous êtes réconciliés plus tard pour poursuivre votre carrière ensemble. Je n’étais pas au courant de cet incident mais cela ne sera pas le cas cette fois-ci.
Votre groupe a été formé par fusion fœtale. Vous êtes nés jumeaux. Votre unité est indiscutable.
Je suis conscient que votre relation a connu la rancune et la discorde pendant longtemps. C’est avec difficulté que vous parvenez à chanter comme une équipe. Pourtant, vous devez surmonter vos différends et accepter que vous ayez été piégé par le destin. Vous devez continuer à collaborer et composer des chansons d’amour inspirées par votre amertume.
Aucun d’entre vous ne peut prendre son chemin. Vous devez rester ensemble malgré vous différends.
Muhammadu Buhari
Président et commandant en chef
République fédérale du Nigeria
 »

Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre un président de république écrire à un groupe d’artistes qui se sépare. C’est dire tout simplement le poids que representait les frères Okoye non seulement pour le Nigéria, mais pour tout un continent.

StarAfrica.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here