Nkurunziza promet de ne pas se représenter en 2020: faut-il le croire sur parole?

41

Le mois dernier, en faisant modifier par référendum la constiution de son pays, le Burundi, avec notamment le passage du mandat présidentiel de 5 à 7 ans, beaucoup avaient cru que le Président Nkurunziza cherchait activement à s’éterniser au pouvoir.

Mais il est peut-être en train de prendre tout le monde à contre-pied. En effet, le président burundais a déclaré qu’il ne chercherait pas à se présenter à l’élection présidentielle de 2020 après la fin de son mandat actuel. Ce après brigué un troisième mandat controversé en 2015, un geste qui a déclenché une vague de violence et une tentative de coup d’État qui a été déjouée par les forces gouvernementales.

Il a fait cette annonce à Bugendrana, dans la province de Gitega, où la nouvelle constitution du pays a été promulguée, rapporte notre confrère BBC.

Faut-il croire à Nkrunziza sur parole? Ne cherche t-il pas à calmer les ardeurs de ses détracteurs, de laisser passer la tempête de la contestation, pour resurgir au dernier moment? L’avenir nous le dira. 

Jean OLOHOU, Afrique Connection

AfriqueConnection

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here