Actualités

Nigeria: les citoyens ont le droit de fouiller les policiers dans certains cas

La police du Nigeria a déclaré que les citoyens du pays ont le droit de fouiller ses hommes dans certaines circonstances, selon un rapport de Punch.

Selon le responsable des relations publiques de la Police, Frank Mba, qui lisait une déclaration lundi dernier intitulée (Part 2) Astuces de conduite prudente et cordiale lors d’une arrestation”:

”Si un policier s’apprête à fouiller un citoyen ou une propriété, le citoyen a le droit de fouiller d’abord le policier afin de s’assurer qu’aucune preuve n’est cachée.”

Selon le NPF, les Nigérians ont également le droit de demander à connaître le motif de leur arrestation chaque fois qu’une arrestation est sur le point de se produire.

Le porte-parole de la Force a en outre déclaré que, dans certains cas, les Nigérians avaient le droit de demander qu’un mandat d’arrêt soit présenté avant de se laisser embarquer: ”Vous pouvez poliment demander que l’agent soit fouillé avant de vous fouiller. Souvent, cela aide à dissiper les craintes que quelqu’un puisse essayer de vous planter des objets incriminants ou de vous impliquer d’une autre manière.”

«Exigez de voir le mandat d’arrêt si nécessaire (notez cependant que toutes les invitations / arrestations ne nécessitent pas un mandat). En fait, en vertu de nos lois, la police dispose de pouvoirs étendus pour arrêter sans mandat dans de nombreuses circonstances. «Demandez poliment aux officiers de vous permettre d’informer un ami de confiance, un membre de votre famille ou un avocat peu après votre arrestation afin d’éviter toute appréhension inutile quant à votre localisation ou à votre sécurité.

« Si l’arrestation exige que le policier procède à une perquisition, exigez de voir le mandat de perquisition et de respecter toutes les instructions légitimes pendant la perquisition (notez qu’il existe de nombreux cas où un policier peut vous fouiller avec ou sans mandat). ”

Source :: Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page