Nigeria : des activistes menacent de saboter les installations pétrolières dans le Delta du Niger

27

Abuja (© Afriquinfos 2017)-Quatre semaines. C’est la durée que donnent dix mouvements activistes du Delta du Niger au sud-est du Nigeria aux autorités nigérianes pour revenir sur sa décision. Ces mouvements sont effet remontés contre le gouvernement fédéral parce que ce dernier a récemment limogé le général à la retraite Paul Tarela Boroh de la Coordination du programme d’amnistie mis en place par le gouvernement nigérian.

Le mécontentement est tel qu’ils entendent saboter les installations pétrolières, en lançant l’opération « zéro pétrole ». S’ils n’ont visiblement pas les mêmes moyens que les forces régulières, ces activistes semblent être armés de l’intrépidité. “Je tiens à avertir que quiconque osera s’opposer à notre ultimatum de quatre semaines si le gouvernement fédéral ne parvient pas à réintégrer le général Paul Boroh, sera sévèrement traité sans pitié parce que nous n’aurons pas peur d’attaquer les agents de sécurité”, peut-on lire dans une déclaration d’un chef des dix groupes.

V.A     .

 

 

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here