Actualités

Ngoa-Ekelé: les chefs traditionnels stigmatisent les anglophones et bamilékés

Le document signé par trois chefs de bloc, suscite l’indignation sur la toile.
Le document a enflammé la toile aussitôt après sa publication. Plusieurs dizaines d’internautes dénoncent une stigmatisation vis-à-vis des communautés Bamilékés et anglophones vivant à Ngoa-Ekelé.

C’est que, Tchabang Rocky, Achille Manda et Amang Jonas, trois chefs de bloc de ce quartier universitaire situé dans l’arrondissement de Yaoundé 3è, ont signé un communiqué conjoint dans lequel ils pointent l’incivisme des ressortissants des deux communautés susmentionnées.

Après avoir fait constater qu’un «mépris total s’installe contre le Chef et la Chefferie du quartier Ngoa-Ekelé», les signataires écrivent: «Il est avéré que ses occupants (Anglophones, Bamilékés…) outrepassent la loi et les règles traditionnelles du quartier Ngoa-Ekelé».

Aussi, appellent-ils «ces brebis égarées de revenir dans les normes républicaines», en soulignant qu’ils détiennent 90% des activités économiques du quartier.

Une sortie qui provoque un tollé dans un contexte marqué par la montée en puissance du repli identitaire.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page