Musique : Tidal accusé d’avoir gonflé les chiffres de Beyoncé et Kanye West

21

Wanda People, c’est chaud du coté des States. Tidal, la plateforme de streaming de Jay-Z aurait manipulé les comptes générant plus de gains en faveur de Beyoncé et Kanye West.

La plateforme de streaming du producteur et chanteur Jay-Z aurait gonflé le nombre d’écoutes de Beyoncé et Kanye West, permettant aux deux stars d’empocher des royalties excessives. Selon le journal d’affaires norvégien Dagens Naeringsliv (DN), ce serait le nombre d’écoutes des albums « The Life of Pablo » de Kanye West et du film-album « Lemonade » de Beyoncé, tous deux sortis en avant-première sur Tidal en 2016, qui serait visés.

S’appuyant sur une expertise du Centre de cybersécurité et de sécurité de l’information (CCIS), DN fait état de plus de 320 millions de lectures falsifiées de titres de ces deux albums sur de courtes périodes. Cette manipulation aurait affecté plus de 1,7 million d’utilisateurs. Les documents que le journal s’est procuré trahissent des modèles d’écoutes suspects : la lecture simultanée de plusieurs titres par un même utilisateur, la lecture répétée de la même chanson toutes les six minutes, à la milliseconde près.

Deux utilisatrices retrouvées par DN auraient ainsi écouté respectivement… 180 et 251 morceaux de « Lemonade » en 24 heures, ce que toutes deux démentent auprès du journal. Par la voix de l’avocat américain Jordan Siev cité par DN, Tidal a démenti toute manipulation, affirmant que les données avaient été volées et que les assertions du quotidien étaient erronées. « Il s’agit d’une campagne de dénigrement de la part d’une publication qui, un jour, a désigné notre employé comme un « officier du renseignement israélien » et notre propriétaire comme un « marchand de crack », a réagi la plateforme dans un courriel à l’AFP. « L’information a été volée et manipulée et nous combattrons ces allégations vigoureusement », a-t-elle ajouté, sans plus d’explications.

Le juge fédéral new-yorkais a décidé d’obliger le rappeur et producteur américain de répondre le 15 mai aux questions de la Securities and Exchange Commission (SEC). C’est chaud !

Après avoir envoyé à Jay-Z deux convocations pour audition, l’une en novembre 2017 et l’autre en février 2018, que la gars a refusé d’honorer, la SEC a plaidé en début mai auprès du juge pour qu’il l’oblige à se présenter.
Les avocats de Jay-Z avaient assuré qu’il n’avait joué « aucun rôle dans ces publications financières ou dans les autres décisions d’Iconix en tant que groupe coté » au Nasdaq.
Ils faisaient aussi valoir que Jay-Z devait se préparer pour sa tournée prévue avec sa femme Beyoncé « On the Run II« , qui doit démarrer le 6 juin à Cardiff, au Pays de Galles. Dans sa décision, le juge a cependant demandé aux parties de faire le maximum pour que son audition, dont le lieu n’a pas été précisé, se tienne « sur une seule journée ».

Humm Wanda Peeps, que dire, c’est chaud hein …

                                                                                  J.K

JeWanda-Magazine.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here