Mondial 2026 : Guinée et Liban contestent leur vote !

21

Alors qu’ils ont voté pour attribuer le Mondial 2026 à la candidature nord-américaine d’après le détail des votes de la FIFA, la Guinée et le Liban contestent ces informations et assurent avoir donné leur voix au Maroc !

Après le vote, place à la polémique. Mercredi quelques heures après l’attribution du Mondial 2026 au trio « United 2026 » (USA-Mexique-Canada), deux pays, la Guinée et le Liban, ont contesté le détail des votes publié par la FIFA. D’après le document, les deux nations ont voté pour la candidature United 2026. Sauf que les deux fédérations l’assurent : elles avaient voté pour le candidat malheureux, le Maroc !

Ambassadeur de la candidature marocaine, le président de la Fédération guinéenne (Feguifoot) Mamadou Antonio Souaré a été le premier à effectuer une mise au point. « On n’a pas voté pour United 2026. Je ne peux pas être ambassadeur pour la campagne du Maroc et voter pour les autres. C’est la terre et le ciel, ça !« , a lancé le dirigeant sur les ondes de Cis Radio. « Il faut que les gens sortent de ça. Nous sommes en train de vérifier cette confusion-là. Ce n’est pas vrai… Il faut rétablir cette vérité. (…) Auparavant, on votait pays par pays. Mais cette fois-ci, tout le monde a voté au même moment et en 15 secondes. Nous ne pouvons pas nous tromper sur le nom du Maroc. « 

Plusieurs scénarios envisageables

Même incompréhension côté libanais. Interrogé par le site Football Lebanon, le secrétaire général de la Fédération libanaise, Jihad El Chohof Abou Firass, a assuré que son pays a voté pour le royaume chérifien alors que le détail des votes publié par la FIFA montre qu’il a voté pour le trio nord-américain. Forcément, ces mises au point interrogent et côté Maroc, certains se prennent même à espérer que le vote soit annulé et réorganisé. Mais mieux vaut ne pas trop rêver puisqu’à l’heure actuelle, plusieurs hypothèses sont possibles concernant les plaintes de la Guinée et du Liban.

En effet, la FIFA a tout simplement pu faire quelques erreurs d’inattention en publiant le document avec le détail des votes ; il ne faut pas exclure non plus que les deux pays aient fait une fausse manipulation en appuyant sur le mauvais bouton au moment du vote ; bien sûr, on peut aussi imaginer que le système de vote électronique a rencontré un bug, ce qui serait bien plus problématique. Mais si seulement 2 fédérations se plaignent sur les 203 votants, cela ne changera rien pour le Maroc, battu par 134 voix à 65. Enfin, il pourrait tout simplement s’agir d’une tentative pour les Libanais et les Guinéens de se dédouaner en rejetant la faute sur la FIFA, surtout pour Souaré, très critiqué sur les réseaux sociaux après son vote. Une affaire à suivre…

Afrik-Foot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here