Mexique: Un rappeur avoue la dissolution de 3 étudiants dans l’acide

52
C’est une affaire qui secoue actuellement tout le Mexique. D’après le journal El Pais,  le rappeur mexicain Christian Omar Palma Gutierrez a avoué à travers une vidéo sur youtube avoir pris part à la dissolution dans l’acide des corps des trois étudiants en cinéma de l’Université des arts audiovisuels (Universidad de Medios Audiovisuales) de Guadalajara en mars dernier.

La mort de ces trois jeunes avait été confirmée mercredi dernier par les autorités. Il s’agit de Salomon Aceves Gastelum, 25 ans, Daniel Diaz, 20 ans, et Marco Avalos, 20 ans. Ils avaient été assassinés et torturés par un groupe criminel dans l’Etat de Jalisco, dans l’ouest du pays.

Mexique: Un rappeur avoue la dissolution de 3 étudiants dans l’acide

Depuis la mort de ces trois jeunes mexicains, l’indignation ne cesse de grandir et les autorités ont fait savoir que les trois étudiants en cinéma ont été tués par un cartel de narcotrafiquants par erreur. Le rappeur a avoué avoir pris part à la disparition des corps. Le sort des trois étudiants était resté un mystère pendant 05 semaines. Ce n’est que le 24 avril que la longue attente a pris fin. Les enquêteurs ont alors confirmé ce que tout le monde craignait : la mort des trois jeunes hommes.

D’après le procureur de l’Etat de Jalisco, les trois disparus ont été torturés et tués « Leurs corps ont ensuite été dissous dans de l’acide afin qu’il ne reste aucune trace d’eux. »

Dans la maison où ont été retrouvés les barils remplis d’acide, les enquêteurs identifient des traces de sang. Des tests ADN permettront d’établir que ce sang est celui de Jesús Daniel Diaz. Une preuve irréfutable que c’était là le lieu du crime.

crédit photo: News.com.au

 

Auteur:

Mexique: Un rappeur avoue la dissolution de 3 étudiants dans l’acide

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). [email protected]

Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here