Mauritanie: 2 propriétaires d’esclaves condamnés à 10 et 20 ans de prison

25

Deux propriétaires d’esclaves en Mauritanie ont été emprisonnés dans un pays où l’esclavage reste répandu mais où les convictions sont rares. Les peines de 10 et 20 ans seraient les plus dures pour le crime dans ce pays d’Afrique.

L’esclavage a été déclaré illégal en 1981, mais 1% de la population vit toujours dans la servitude, disent les groupes de défense des droits humains. Les Noirs de certains groupes ethniques sont souvent asservis comme domestiques par des Mauritaniens à la peau plus claire. Le pays a emprisonné plus de militants anti-esclavagistes que de propriétaires d’esclaves, selon les groupes de défense des droits humains.

Le tribunal de Nouadhibou, dans le nord-ouest du pays, a infligé une peine de vingt ans d’emprisonnement à Hamoudi Ould Saleck. Son père, décédé avant la fin du procès, a reçu la même sentence à titre posthume.

Tous deux étaient accusés de «réduire en esclavage» une famille dont deux enfants. Une femme, Revea Mint Mohamed, a été emprisonnée pendant 10 ans pour avoir gardé trois esclaves dont l’un était âgé de 29 ans et avait été gardé depuis qu’elle était une petite fille. Les deux cas avaient été amenés par d’anciens esclaves.

La Mauritanie a criminalisé l’esclavage en 2015. Dans le passé, les propriétaires d’esclaves étaient condamnés de deux à cinq ans de prison. Le groupe de défense des droits de l’homme, Amnesty International, a salué les condamnations. Il estime que 43 000 personnes vivaient encore en esclavage en Mauritanie. Il a indiqué que les tribunaux avaient été saisis de 47 affaires impliquant 53 suspects.

Cependant, l’éminent militant anti-esclavagiste mauritanien Biram Ould Dah Abeid, a mis en doute les informations selon lesquelles Hamoudi Ould Saleck avait effectivement été arrêté et a qualifié cette affaire de « procès contre le gouvernement pour arrêter les critiques de la communauté internationale ».

 

Crédit photo: BBC

Auteur:

Mauritanie: 2 propriétaires d’esclaves condamnés à 10 et 20 ans de prison

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

[email protected]

Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here