Actualités

Marrakech accueille la 3ème Conférence de la Femme Africaine

En partenariat avec le Centre International de Diplomatie (Maroc), la Fondation Helpline for the Needy Abuja (Nigeria) organise en collaboration avec Echoes Africa Initiatives (New York) du 21 au 23 Novembre 2019 à Marrakech (Hôtel Kenzi Menara Palace) la 3ème édition de la Conférence des Femmes Africaines sous le thème : « Construire une coalition pour mettre fin à l’inégalité des sexes en Afrique. »

Etant l’un des plus éminents rassemblements annuels d’experts, d’institutions, d’organisations non gouvernementales, et d’entreprises, la conférence annuelle des Femmes Africaines a pour but de définir des agendas et des options viables, à travers lesquels les acteurs de la politique africaine peuvent canaliser les diverses ressources dont disposent les femmes africaines vers le développement durable du continent.

Dr Jumai Ahmadu, présidente de la Fondation Helpline a souligné que la conférence rassemblera des femmes africaines pour échanger et retenir de nouvelles idées susceptibles d’accroître leur influence et leur productivité dans leurs différents domaines d’activité, et pour offrir aux entreprises, philanthropes et investisseurs étrangers axés sur l’Afrique une plateforme leur permettant de rencontrer et de forger des alliances avec des femmes africaines entrepreneures, décideuses, influenceuses et professionnelles pour développer leur projets.

« La Conférence des Femmes Africaines est née d’une prise de conscience que la vision 2030 fixée pour atteindre les Objectifs de Développement Durable tels qu’adoptés par les Nations Unies en 2015, ne peut être réalisée sans l’engagement, l’inclusion et l’action collective des femmes au niveau national, régional et mondial, » Rajoute – elle.
Pour cette 3ème édition, le Maroc a été choisi pour accueillir cet évènement en raison de son capital social, son positionnement géographique stratégique, sa croissance économique florissante ainsi que ses diverses initiatives et investissements dans le continent africain visant à renforcer la coopération sud-sud.


Selon Mme Karima Rhanem, présidente du Centre International de Diplomatie à Rabat et partenaire de la Conférence : « En choisissant le Maroc pour organiser sa troisième conférence annuelle, la fondation Helpline a démontré sa volonté d’impliquer des femmes dirigeantes de différentes régions d’Afrique, mais plus particulièrement d’Afrique de l’Ouest, afin de partager leurs expériences, leurs compétences et les meilleures pratiques avec leurs homologues de l’Afrique du Nord. »

Elle a rajouté que « le partenariat avec Helpline Foundation for the Needy- Abuja permettra une meilleure collaboration pour la création d’une coalition afin d’éliminer l’inégalité des sexes en Afrique. Elle a conclut « qu’aujourd’hui, plus que jamais, nous devons unir nos efforts et travailler en réseau pour développer des campagnes de plaidoyer plus efficaces afin de promouvoir l’égalité des sexes, les droits des femmes et la lutte contre tout type de discrimination et de violence à l’égard des femmes. »

Plusieurs hauts dignitaires et d’autres particuliers du Nigeria, Libéria, Ghana, Sénégal, la Gambie, Namibie, Kenya, Cameroun, Chad, Niger, Maroc et d’autres pays africains, dont des ministres fédéraux, épouses de gouverneurs d’État, propriétaires d’entreprises et organisations de la société civile sont attendus à la conférence. Une délégation de haut niveau du Nigeria sera présente dont la Ministre des affaires féminines, Dame. Pauline Tallen, Secrétaire d’Etat au Territoire de la Capitale Fédérale et présidente du Conseil Africain des Parties Politiques, Dr. Ramatu Tijjani Aliyu, ainsi que des chefs d’entreprises intéressés par l’économie africaine de toute l’Afrique et de la diaspora, des hauts fonctionnaires, femmes innovantes, femmes parlementaires et épouses de chefs de gouvernement.

La Conférence des Femmes Africaines (AWC) a été fondée par la Fondation Helpline for the Needy Abuja, une ONG dotée du statut consultatif auprès des Nations Unies, en collaboration avec Echoes Africa Initiatives New York, et se veut un rassemblement annuel des femmes africaines opérant dans les secteurs formels et non formels de l’économie africaine.

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page