Société

Management : les défis qui attendent la nouvelle équipe dirigeante Camair-co

L’ancien président du Conseil d’administration de la compagnie national aérienne a été nommé à ce poste ce lundi 27 mai 2019 en remplacement d’Ernest Dikoum, limogé sur décret du chef de l’Etat.

Nouvelle équipe dirigeante Camair-Co, respectivement DG, PCA et DGA – DR

Ernest Dikoum n’est plus le directeur général de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-co). Trois ans après sa nomination, il passe les commandes de « l’Etoile du Cameroun » à Louis Georges Njipendi, précédemment président du conseil d’administration de l’entreprise éponyme.  Ainsi en a décidé le chef de l’Etat, Paul Biya, qui a signé ce lundi 27 mai 2019, un décret présidentiel confirmant les résolutions du conseil d’administration extraordinaire de la Camair-co. Le conseil s’est tenu à Yaoundé sous la présidence du ministre des Transports (Mintrans), Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe. Au terme de cette rencontre, le mintrans Ngalle Bibehe a été promu président du conseil d’administration de la compagnie publique, en remplacement du nouveau DG Louis Georges Njipendi.

Les défis de la nouvelle équipe à la tête du transporteur national sont les plus rudes. Car ils héritent d’une entreprise finalement restée en crise malgré un état d’esprit irréprochable que possédait Ernest Dikoum pour le décollage économique « l’Etoile du Cameroun ». Comme ses nombreux prédécesseurs, le nouveau duo doit redresser la Camair-Co, dont la dette s’élève aujourd’hui à 35 milliards de F CFA. En tant que directeur général Louis Georges Njipendi devra notamment piloter le vaste plan de restructuration de la compagnie nationale, d’une valeur de 60 milliards FCFA, concocté par l’américain Boeing Consulting, qui avait été appelé au chevet de Camair-Co fin 2015. Ce plan a par exemple l’ambition d’optimiser la flotte Camair-co de 6 à 14 avions de 2016 à 2020 au moment où l’entreprise a arrêté de déserter de certaines destinations notamment en Afrique centrale et de l’Ouest.

Le nouveau patron de la Camair-co a également la lourde charge de régler l’intégralité de la situation salariale du personnel de la compagnie qui avait déposé un préavis de grevé le 24 avril dernier. Ils avaient été payés partiellement quelques jours plus tard en acceptant le versement de 2 mois d’arriérés de salaire estimé à 800 millions de FCFA.

Camair-Co traverse l’une des plus graves crises depuis sa création en 2007. L’entreprise a d’ailleurs décidé d’interrompre depuis le 26 avril 2019, ses vols régionaux, faute d’avions. Ses 6 aéronefs étant tous cloués sur le tarmac. Louis Georges Njipendi sait également que son poste a épuisé bien des managers depuis 2011. Il est le sixième directeur général de la compagnie camerounaise depuis 2011.


Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page